Découvrez comment la SNCF a mis en place une démarche de management de l’énergie sur plus de 33 000 bâtiments

Elisa Provenzale
Date01 juillet 2021
Time to read5min.

La SNCF s’est fixé pour objectif de réduire de 50% les émissions de CO2 de ses bâtiments entre 2015 et 2030. Pour atteindre cet objectif ambitieux, le groupe a mis en place une démarche d’energy management sur son parc immobilier comprenant plus de 33 000 bâtiments. Le blog de Deepki vous livre les grandes étapes et résultats de ce projet !

Lors du lancement de ce projet ambitieux, la SNCF poursuivait 4 objectifs :

  • Externaliser la collecte des données environnementales (énergie, eau) ;
  • Centraliser toutes les données de consommation dans le cadre d’une démarche de management de l’énergie ;
  • Déterminer avec précision la consommation énergétique de chaque bâtiment afin de refacturer au plus juste les entités locales ;
  • Contribuer à l’objectif du groupe de réduire de 50% les émissions de CO2 des bâtiments entre 2015 et 2030.

Pour y répondre, la SNCF a commencé par collecter et fiabiliser ses différentes données. Grâce à ces dernières, il a été possible d’optimiser les contrats et de mettre en place une démarche d’energy management pragmatique. L’analyse automatique des courbes de charges par des algorithmes permet désormais de détecter les anomalies de consommation au fil de l’eau – par exemple en cas de surconsommation ou de dérive du talon – et d’envoyer des alertes aux gestionnaires de sites pour leur permettre d’agir au plus vite.

De cette manière, plus de 56 000 alertes ont été détectées sur la consommation d’électricité, plus de 13 500 sur l’eau et plus de 7 500 sur le gaz.

Découvrez comment la SNCF a mis en place une démarche de management de l’énergie

Grâce à cette démarche d’energy management, la SNCF a :

Pour découvrir les détails de la démarche de la SNCF et les résultats obtenus à chaque étape, téléchargez gratuitement le retour d’expérience complet !

New call-to-action