Annoncé pour la première fois en 2010, le décret tertiaire n’est finalement paru qu’en mai 2017 pour être suspendu 2 mois plus tard. Pierre angulaire de la politique de sobriété énergétique dans l’immobilier tertiaire, ce texte fixait les objectifs de réduction de la consommation énergétique à horizon 2020.

> La saga du décret tertiaire : l’histoire d’un rendez-vous manqué